Twitter Facebook

Historique

Cette organisation internationale non gouvernementale inscrit son action dans la suite du programme de recherches expérimentales REXCOOP, conduit par le Plan Construction et Architecture (PUCA) de 1982 à 1987, organe interministériel qui assure la recherche dans le domaine de l’habitat à faible coût, avec les maîtres d’ouvrage du logement social des pays ACP (Afrique, Caraïbe, Pacifique) et du Maghreb. En 1986, une mission de post-évaluation du programme REXCOOP est confiée à la Société Centrale Immobilière de la Caisse des Dépôts, co-financée en partenariat avec l’Union sociale pour l’Habitat et le Plan-construction. Celle-ci préconise de constituer un réseau international de maîtres d’ouvrage. Réseau voit le jour le 3 décembre 1987.

En 1996, Réseau devient Réseau Habitat et Francophonie et élargit son audience à l’ensemble des pays francophones avec l’adhésion de nouveaux membres notamment de Belgique, du Canada, du Liban, du Luxembourg. Diversifiant également la nature de ses membres, l’association s’étend au-delà des constructeurs, aménageurs ou gestionnaires et accueille des organismes tels que des banques, des fonds nationaux de l’habitat, des agences de réhabilitation.

LES MEMBRES FONDATEURS

Assemblée Générale du 3 décembre 1987

 
 Algérie : EPLF d’AIN-DEFLA
   Burkina Faso : SOCOGIB
 
 Burundi : SIP
 
 Cameroun : MAETUR, SIC
 
 Colombie : BCH
 
 Congo : SOPROGI
 
 Côte d’Ivoire : SICOGI, SECI
 
 Djibouti : SID
 
 France : LOGIREP, Nouveau Logis, OPAC de l’Isère OPAC du
Val de Marne, SA Languedocienne d’HLM, Vaucluse Logement,
UNFOHLM, SCIC AMO
 
 Gabon : SNI
 
 Guinée : SOLOPRIMO
 
 Madagascar : SEIMAD
 
 Maroc : CGI, ERAC de TENSIFT
 
 Sénégal : OHLM, SICAP
 
 Tunisie : AFH, SPROLS, SNIT
 
 Vénézuela : INAVI
Copyright © 2017 Réseau habitat et francophonie